En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

En scène !

1ERE- UNE REPRESENTATION THEATRALE AU LYCEE !

Par ANAIS HANSE, publié le lundi 12 juin 2017 15:48 - Mis à jour le mardi 13 juin 2017 15:46
calas_00.jpg
Jeudi 02 février, tous les élèves de première ont pu assister à la représentation théâtrale proposée par la compagnie du Grand Théâtre : L'affaire Calas.

Pour approfondir les objets d'étude de lettres, "Les philosophes des lumières et leur combat contre l'injustice" ( étudié par les élèves de 1ères)  et  afin de découvrir, dans de vraies conditions, le spectacle vivant, les élèves ont bénéficié d'une séance, rien que pour eux, au lycée.

L'histoire :

"Le 10 mars 1762, à Toulouse, Jean Calas est condamné à mort. En octobre 1761, son fils aîné, Marc-Antoine, a été retrouvé mort chez lui dans d’étranges circonstances. Le Capitoul David de Beaudrigue, chargé de l’enquête, défend une théorie : Marc-Antoine voulait se convertir au catholicisme et sa famille protestante aurait voulu l’en empêcher. Ce simple fait divers prend alors une tournure religieuse où le fanatisme met à mal la justice.

Voltaire ne voit pas les protestants d’un très bon œil : retiré dans son château de Ferney, à deux pas de la protestante Genève, il est fâché que le théâtre, et plus particulièrement ses pièces, y soit condamnés par la morale huguenote. Averti de l’affaire, il prend d’abord parti contre Jean Calas. Mais la tournure des évènements finit par le convaincre de la complète innocence de la famille Calas et il engage alors un formidable travail pour obtenir la révision du procès. Il alerte l’Europe entière et tente de retourner ce que l’on n’appelle pas encore « l’opinion publique ». En 1763, il publie le Traité sur la tolérance, dans lequel il dénonce, avec l’affaire Calas, toutes les dérives du fanatisme religieux. Le retentissement est grand et entraîne la cassation puis la révision du procès. En 1765, Jean Calas est réhabilité."

Résumé extrait du site de la Compagnie du Grand théâtre.

Après le spectacle, les élèves ont pu échanger avec les comédiens sur la pièce (remarques, questionnements sur la mise en scène...).

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe